INFOSPHÈRE

Les revues en revue

Les articles de périodiques (revues) abordent les questions d’un point de vue actuel et sont en général plus à jour que les livres parus sur le même sujet. La profondeur d’analyse du contenu dépendra toutefois du type de revue.

Objectif 

  • Distinguer les types de revues pour mieux évaluer leur utilité.

Principaux types de revues et leur utilité dans un contexte académique

 

Revues scientifiques,  spécialisées ou savantes

Revues professionnelles, techniques ou de métier

Revues d’intérêt général, d’information ou de vulgarisation

Revues populaires, grand public ou magazines

Objectif

Diffuser le savoir

Informer les membres de la profession

Diffuser des informations à un large public

Divertir

Public cible

Scientifiques, chercheurs, spécialistes

Praticiens de la profession

Public large s’intéressant aux questions d’actualité

Monsieur/Madame Tout-le-monde

Éditeur

Université, instituts de recherche, associations ou éditeurs commerciaux reconnus

Associations ou corporations professionnelles

Éditeur commercial

Éditeur commercial

Auteurs

Chercheurs et scientifiques affiliés à des institutions ou à des universités

Membres de la profession

Journalistes ou pigistes

Journalistes ou pigistes

Articles

  • Approuvés par un comité d’experts du domaine
  • Assez longs (2500 – 10 000 mots)
  • Sélectionnés par le comité éditorial
  • De longueur et de profondeur variables selon leur provenance (simple bulletin de nouvelles ou revue officielle d’une association)
  • Conformes à la politique éditoriale
  • Assez courts (250 – 5000 mots)
  • Conformes à la politique éditoriale
  • Courts (250 – 3000 mots)

Contenu

  • Réflexions, théories, expérimentations et résultats de recherche
  • Présence de nombreuses références bibliographiques
  • Langage spécialisé
  • Dernières nouvelles concernant la profession, signalement des dernières recherches et applications intéressantes dans le domaine
  • Nombre de références variables selon le type de bulletin
  • Langage propre à la profession
  • Faits plutôt qu’analyses, reportages, textes d’opinion, faits vécus
  • Peu ou pas de références bibliographiques
  • Langage accessible à un lecteur non spécialiste
  • Potins, jeux, concours, tests, témoignages, textes promotionnels, recettes
  • Peu ou pas de références bibliographiques
  • Langage très vulgarisé

Apparence

Sobre : beaucoup de textes, tableaux, graphiques, peu ou pas de photos

Variable : photographies, publicités et annonces liées au domaine

Attirante : papier glacé, nombreuses photographies, publicités et annonces

Accrocheuse : gros titres, papier glacé, nombreuses photographies et publicité omniprésente

Utilité pour les travaux académiques

Types d’articles exigés par les enseignants : source d’information fiable pour tout travail de recherche universitaire
Spécialisation de ses connaissances : analyses, interprétations, nouveaux développements, expériences encadrées, évolution de la discipline, études de cas, etc.

Articles d’appoint : ne remplacent pas les articles de périodiques scientifiques
Applications pratiques de théories et/ou de modèles scientifiques, débats ou préoccupations du milieu

Données brutes, faits précis, actualité trop récente pour qu’il y ait eu publication d’articles scientifiques

À éviter à moins qu’elles soient elles-mêmes objet d’étude

Conclusion

  • L’ensemble des critères présentés dans ce tableau permettent de distinguer le type de périodique dans lequel est publié l’article consulté. Dès qu’on a un doute sur la nature d’un périodique, il est utile d'utiliser ce tableau comme guide.

Liens / documents

Consulter les capsules Cycle de l’information scientifique et Circulation de l’information pour se familiariser avec le type de documents produits au cours des diverses activités de recherche scientifique et comprendre la durée de vie de l’information à la suite d’un événement.

Retour en haut de page
Question?