INFOSPHÈRE

Trouver un document sur les rayons

Pour localiser facilement les documents imprimés sur les rayons, il faut comprendre les différents éléments qui compose la cote.

Objectifs

  • Interpréter les éléments d'une cote permettant de localiser un document.
  • Comprendre les différents systèmes de classification utilisés dans les bibliothèques universitaires.

Qu’est-ce qu’une cote?

Une cote est une série de lettres et de chiffres attribués au document en fonction de son sujet.

  • Elle commence toujours par une lettre ou par un groupe de deux à trois lettres que l’on appelle classes ou sous-classes.

Par exemple :

H correspond à la classe « sciences sociales » et HD, à la sous-classe, « Histoire et conditions économiques ».

  • Une série de chiffres suit la classe ou la sous-classe. Ces chiffres définissent plus précisément le sujet du document.

Par exemple :

HD 6270 correspond au sujet « Travail des jeunes ».

  • Enfin, la deuxième série de lettres et de chiffres représente le nom de l'auteur ou le titre du document.

Par exemple: 

HD 6270 R68 pour Rose, José, l'auteur du livre dont le sujet est le travail des jeunes.
Ainsi, la cote du livre « Les jeunes face à l'emploi » dont l’auteur est José Rose sera HD 6270 R68.

Comment lire une cote 

Dans cet exemple, nous cherchons la cote DK 265.9 P44. 

Pour lire une cote, suivez :

  1. l'ordre alphabétique de la première série de lettres;

    Cote

  2. l'ordre numérique et décimal du groupe de chiffres;

    Cote

  3. l'ordre alphabétique du groupe de lettres suivant;

    Cote 3

  4. L’ordre décimal pour les chiffres qui suivent. Attention, il faut sous-entendre que les chiffres sont précédés d’une virgule pour appliquer l’ordre décimal.
    Cote 4

Astuce
Il peut être utile de noter le nom de l'auteur ou le titre du document au cas où la cote aurait été mal notée. On pourra ainsi refaire une recherche pour corriger l’information.

Le système de classification LC

Il existe plusieurs systèmes de classification des documents. À l’UQAM, de même que dans les bibliothèques universitaires nord-américaines, les documents sont classés sur les rayons selon le système de classification de la Library of Congress de Washington (cotes LC). Les connaissances y sont classifiées en 21 grandes catégories, elles-mêmes subdivisées en plusieurs sous-classes qui correspondent à des sujets toujours plus précis.

Le début de la cote fournit donc un indice du sujet traité par un document et la dernière partie de la cote permet de classer physiquement ce document sur les rayons. Par conséquent, la collection imprimée présente des documents organisés physiquement et logiquement sur les rayons.

Le tableau ci-dessous résume la correspondance entre les classes de cote et leur sujet.

Abrégé de la classification de la Library of Congress

ClasseSujet

A

Ouvrages généraux

B

Philosophie, psychologie, religion

C

Sciences auxiliaires de l'histoire

D

Histoire (sauf Amérique)

E-F

Histoire de l'Amérique

G

Géographie, anthropologie, loisirs

H

Sciences sociales et administratives

J

Science politique

K

Droit

L

Éducation

M

Musique

N

Beaux-arts

P

Linguistique et littérature

Q

Sciences

R

Médecine

S

Agriculture

T

Technologie

U

Sciences militaires

V

Sciences navales

Z

Bibliothéconomie, bibliographies

Les publications gouvernementales et internationales

Tous les documents d'une bibliothèque ne sont cependant pas toujours classés selon la classification de la Library of Congress de Washington. C'est le cas pour les publications gouvernementales qui ont leur propre classification connue sous l’appellation Publications gouvernementales et internationales (PGI). Dans ce cas, les documents sont classés selon leur provenance, c'est-à-dire en fonction de l'organisme qui produit le document. Pour en apprendre plus sur le système de classification PGI, consulter la page dédiée  de la Bibliothèque des sciences juridiques et politiques de l’UQAM.

Conclusion

  • Pour s’orienter dans la collection d’une bibliothèque, la clé est de savoir lire la cote, selon le système de classification.
  • Penser à regarder aussi les documents classés à proximité du document repéré car ils qui porteront probablement sur un sujet semblable. 
Retour en haut de page
Question?