INFOSPHÈRE

Chercher dans le Web

La recherche dans l'Internet vous semble tout à fait intuitive ? Pourtant, il est facile de passer à côté de résultats beaucoup plus intéressants si on ne prend pas quelques minutes pour planifier ses recherches. Cette section vous présente quelques trucs de bases pour optimiser vos résultats.

Objectifs

  • Utiliser la recherche avancée des moteurs de recherche.
  • Connaître l’existence de la personnalisation des résultats de Google.
  • Identifier des solutions pour obtenir des documents depuis Google Scholar.

Moteurs de recherche : la domination de Google

Au Canada, Google domine la scène parmi les moteurs de recherche les plus utilisés pour repérer du contenu sur le Web.

1. Part de marché des moteurs de recherche au Canada

Google (88%), Bing (7%), Yahoo! (3%), DuckDuckGo (1%), Autres (0,5%)

(mai 2019 à mai 2020)

D’après gs.statcounter.com

 

2. Optimiser les fonctionnalités de Google

Chaque moteur de recherche ne couvre qu'une portion du Web et l’ordre d’affichage des résultats diffèrent d’un moteur à un autre. Il peut être intéressant de sonder un autre moteur que celui utilisé par habitude car d'autres résultats pertinents pourraient ainsi être découverts.

Pour tirer le maximum de Google, il est avantageux d’utiliser le formulaire de recherche avancée.

Le formulaire permet de :

  • Rechercher des  expressions exactes
  • Exclure un mot de la recherche
  • Cibler le contenu d’un site

À la création d’un compte Google, l'historique Web est activé par défaut. L’activité de recherche sur le Web est alors prise en compte dans la présentation des résultats. Cette fonctionnalité pourrait limiter les résultats en provenance d’autres pays par exemple. Pour désactiver l’historique de recherche, aller à la page des paramètres de Google.

Le forum d'aide de Google permet de découvrir des applications moins connues et d’autres trucs et astuces !

Moteurs de recherche académique : Google Scholar

Pour repérer des documents scientifiques, les moteurs de recherche généraux ne sont pas assez efficaces. Le Web permet d’accéder gratuitement à des moteurs de recherche académiques dont l'utilisation peut compléter les recherches effectuées dans les bases de données spécialisées auxquelles les bibliothèques de l’UQAM sont abonnées. Le plus connu est Google Scholar, mais d'autres outils gratuits de moindre envergure existent comme Refdoc et Academic Search.

Optimiser la recherche via Google Scholar

Les résultats repérés dans Google Scholar n’offrent pas toujours du contenu en libre accès. Pour accéder au texte intégral de ces articles faisant partie des abonnements auxquels souscrivent les bibliothèques de l’UQAM, faire afficher le lien  [Obtenir @ l'UQAM]  dans les paramètres de Google Scholar. 

Capsule

Capsule vidéo  Tour d'horizon des fonctionnalités de Google Scholar

 

Répertoires

Les répertoires proposent des sélections de sites Web qui sont regroupés par thématiques. Ces sites sont sélectionnés pour leur qualité. Plutôt que de chercher par mots-clés dans un moteur de recherche, on peut butiner au travers la hiérarchie des regroupements thématiques qui se trouvent dans les répertoires.

Voir par exemple :

Conclusion

  • Pour tirer le maximum de ses recherches sur le Web, il est avantageux d’utiliser le formulaire de recherche avancée lorsqu’il existe. Dans le cas de la recherche de contenu académique, Google Scholar est le moteur spécialisé gratuit le plus connu. Pour pouvoir être utilisé efficacement, quelques configurations sont toutefois nécessaires et une vigilance quant au contenu présenté reste de mise.
Retour en haut de page